Les règles à respecter lorsqu’on va être amené à manager ses anciens collègues

Obtenir une promotion est une réalité à laquelle tout salarié doit être prêt dans sa carrière professionnelle. Dans la plupart des cas, c’est pour prendre la direction d’un autre service, d’une agence ou rejoindre un autre site. Mais que faire si la promotion implique votre direction de l’équipe actuelle ?

L’affirmation de son nouveau statut

Doit-on l’annoncer nous-même ou attendre la hiérarchie pour le faire ? Divulguer la nouvelle avant la hiérarchie revient à donner une mauvaise image, et s’attirer avant l’heure les foudres de personnes jalouses. Attendre l’annonce officielle permet d’asseoir naturellement la légitimité de la nouvelle fonction. Mais les personnes proches et de confiance peuvent être mises dans la confidence. Afin de partir d’un bon pied, en fonction de l’importance de l’équipe, essayez de planifier des séances de « one-to-one », c’est-à-dire des réunions en individuel, pour expliquer la suite des événements et avoir leur appréhension. Vous saurez ainsi leurs attentes, surtout après votre nomination. Cette initiative permet aussi de gérer tout esprit de sécession.

Présenter votre vision

Manager ses anciens collègues peut être à double tranchant. En fonction de la manière dont on a interagit avant, il nous sera demandé un travail d’image, à savoir estomper l’ancien collègue et imposer la posture de manager. Exposez ce que vous attendez de vos collaborateurs, dans l’intérêt commun. Il n’est pas question de faire peur, seulement de management et de réussite de projet, atteinte d’objectif et accomplissement des engagements. La direction vous a fait confiance, à vous de démontrer vos capacité d’encadrement. Même si vous rencontrez des réticences, l’essentiel est que chacun atteigne ses objectifs.

Chacun son rôle

Il n’est pas question de chambouler les règles et convenance sociale préétablies. Si à la base tout le monde se tutoie, gardez ce système. Etre un bon manager exige que l’on respecte la relation avec les anciens collègues, ni trop proche, ni trop loin. En tant que manager, il est possible que l’on vous attribue un bureau individuel au lieu de l’open-space. Soyez mobile et non figé dans votre bureau. Accordez-vous le temps de passer entre les bureaux de saluer vos subalternes. Cela vous donnera un air accessible et soucieux du bien-être de votre équipe. Pour les amis proches du bureau, différenciez les sujets professionnels du personnel. Donnez l’exemple, quand on est entre amis, on ne parle pas de travail. Lorsque l’on est au travail, évitez les témoignages excessifs d’amitié, sous peine de favoritisme.

Management pour collectivités locales : faire appel aux services d’un cabinet spécialisé
Contacter en ligne un cabinet de management de transition